Cigarette and Cherry

Cigarette and Cherry T 1

À peine arrivé à l’université, un jeune homme encore vierge s’est promis de trouver une petite amie. C’est alors qu’il fait la connaissance d’une sublime étudiante plus âgée que lui. Mais la senpai repousse toutes les tentatives d’approche de ce kôhai déterminé mais complètement inexpérimenté, qui tire son peu de savoirs de livres de drague. La cause est-elle perdue d’avance…?

Lire un extrait

Fiche série

Mangaka : KAWAKAMI Daishirô
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 10  
Editeurs : 
  • VF : Kana 
  • VO : Akita Shoten
Prépublication : Manga Cross

Genre

  • Comédie
  • Tranche de vie

Evaluation

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

Cigarette and Cherry T 2

Une très belle lecture avec ce josei qui est le troisième titre de la collection « Life » (comme Just Not Married et First job, new life !) de l’éditeur Kana.

Dès la jaquette, nous sommes attiré par l’étiquette « Fumer tue ce manga contient 100 % de substances addictives », c’est original et surtout c’est vrai ! La lecture est addictive et les personnages sont attachants, difficile de leur résister.

L’histoire n’est pas une romance lycéenne, les deux personnages principaux sont à l’Université, le récit est donc plus mature.

L’humour est bien dosé dès les premières pages et c’est l’un des atouts de la série.

Après avoir fait ses études dans un lycée de garçons, un jeune étudiant entre dans une université mixte. Evidemment, la première chose à laquelle il pense c’est de se trouver une " nana ". Il n'a aucune expérience mais il a un atout dans sa poche, il a étudié à fond dans les livres et sur internet afin de pouvoir aborder facilement une fille. Grâce à l'ouvrage La drague pour les nazes, il est persuadé qu'il aura rapidement une copine… sauf que finalement ce n’est pas aussi facile ! Au contraire, les soi-disant « conseils » pour draguer sont complétement inefficaces ! En tout cas, cela ne fonctionne pas avec la fille qu'il a repéré. Cette séduisante jeune femme fumant une cigarette, plus âgée que lui, semble inaccessible pourtant il veut faire plus ample connaissance avec elle. Evidemment il se prend des râteaux, mais il n’abandonne pas pour autant, au contraire ! Peu à peu, nos deux personnages principaux vont se rapprocher en discutant régulièrement ensemble...

Les personnages sont attachants. Etonnamment, nous ne connaissons pas leurs prénoms. Ils se nomment donc "senpai" (pour la fille qui est plus âgée) et "kôhai". Le héros est maladroit mais il est très gentil, bien qu’il soit plus jeune qu’elle, il se montre attentionné et il s’attache rapidement à cette inconnue. Il se retrouve toujours dans des situations qui ne peuvent que vous faire rire. Plus il tente d’appliquer ce qu’il a lu dans ses livres ou sur internet, plus il se prend un vent… Comment peut-il faire pour avoir un rencard ? La jeune femme nous semble plus responsable, elle a la tête sur les épaules, le fait d'avoir un " kôhai " qui lui parle régulièrement ne la gêne pas. Elle lui répond quand il pose des questions mais elle aimerait qu'il soit plus franc avec elle. Contrairement à lui, elle semble avoir eu une histoire passée compliquée, ce qui la rend encore plus touchante. Parviendront-t-ils à se rapprocher ?   

L’histoire est légère mais nous passons un excellent moment de détente. Nous suivons les personnages dans des petits instants quotidiens, autour d’un café, d’une cigarette ou même pour aller chez l'opticien... Ils sont de caractères opposés, le calme de la "senpai" s'oppose au dynamisme du "kôhai" pourtant il y a un « feeling » entre eux, peut-être un début d’amitié ou peut-être même plus… 

Le style graphique est plaisant. Les visages sont expressifs, le "kôhai" a plusieurs visages pour montrer son inexpérience, il se décompose souvent d’ailleurs vu qu’il se retrouve souvent dans une situation gênante. La "senpai" est vraiment très belle, il y a beaucoup de délicatesse dans ses traits. Le découpage des planches est efficace et le récit est bien rythmé.

Les dernières pages nous surprennent et nous n’avons qu’une seule envie, c’est de se précipiter pour lire le T 2. Heureusement les deux premiers tomes sont sortis simultanément !

L'édition est de qualité, il y a une illustration en couleur au début du tome.

C’est une série à découvrir, de plus elle est courte puisqu’il n’y a que 10 tomes.

Lire mes avis sur chaque tome

Rédigé par Sylvie. Fiche réalisée grâce au service presse des Editions Kana. Mis en ligne le 18 septembre 2020.

Bande-annonce