Kaiju n°8

Kaiju n°8

Les kaiju sont d’effroyables monstres géants qui surgissent de nulle part pour attaquer la population. Au Japon, ces apparitions font désormais partie du quotidien. Enfant, Kafka Hibino rêvait d’intégrer les Forces de Défense pour combattre ces terribles ennemis, mais après de nombreux échecs à l’examen d’entrée, ce trentenaire travaille à nettoyer les rues de leurs encombrants cadavres. Jusqu’au jour où une mystérieuse créature s’introduit dans son organisme et le métamorphose en une entité surpuissante mi-humaine, mi-kaiju. Son nouveau nom de code : “Kaiju n° 8” ! 

Pour sauver l’humanité, il doit devenir un monstre.

Lire un extrait

Fiche série

Dessin : MATSUMOTO Naoya
Scénario : MATSUMOTO Naoya
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 4

Editeurs :

  • VF : Kaze Manga
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Shônen Jump +

Genre

  • Suspense
  • Fantastique

Evaluation

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

Kaiju n° 8 T 2 VO

Une lecture très sympathique avec le premier tome de Kaiju n°8, par le mangaka de Pochi & Kuro.

Depuis son enfance, Kafka rêve d’intégrer les Forces de Défense pour combattre les kaiju, des monstres qui viennent régulièrement détruire l'humanité. Il s’était promis avec son amie d’enfance Mina, de les intégrer ensemble afin de lutter contre le mal. Mais si Mina a réussi l’examen d’entrée et est devenue une redoutable chasseuse de Kaiju, ce n’est pas le cas pour Kafka. Après plusieurs échecs, il a renoncé à son rêve.
Désormais trentenaire, il est chargé de nettoyer les cadavres des monstres. Bien que son travail soit indispensable, il n’est pas reconnu. Mais un jour sa vie bascule en voulant protéger son jeune collègue d’un monstre. Ils sont hospitalisés tous les deux mais un parasite parvient à s’immiscer en lui. Kafka devient alors mi-homme mi-kaiju. Sa vie est désormais en danger vu que ce nouveau corps risque d’attirer les forces combattantes qui voudront évidemment l’éliminer. Seul Reno est au courant de ce secret, celui-ci pousse Kafka à tenter de nouveau l’examen pour intégrer les forces de défense avec lui. Vu que sa force est désormais décuplée, il a certainement plus de chances de réussir. L’inconvénient est qu’il doit impérativement maintenir sa forme humaine et ne surtout pas se transformer en kaiju ! Parviendra-t-il à réaliser son rêve d’enfant ?

Les personnages sont intéressants. Bien qu’il n’ait que 32 ans, le personnage principal est qualifié de « vieux », ce qui l’exaspère évidemment. Il est pris de haut par une nouvelle recrue de l’équipe de nettoyage, Reno, qui veut lui aussi intégrer les forces combattantes. Il a renoncé trop rapidement à son rêve décevant ainsi son amie d’enfance Mina. Quand nous voyons ses efforts, nous ne pouvons que l’encourager car au final il est quelqu’un de bienveillant auquel on s’attache facilement. Si Reno s’est d’abord moqué de son collègue, il va rapidement découvrir ses qualités. 

Ce premier tome est introductif, il présente le contexte avec les kaiju et nous présente les différents protagonistes. Dès les premières pages, nous voyons que les personnages sont maitrisés et que le scénario est bien ficelé. L’humour est également bien présent, que ce soit lors des scènes de nettoyages (l’intestin semble terrifiant…) ou dans les nombreuses tentatives de Kafka pour maintenir son visage d’homme. C’est très plaisant à suivre que ce soit les scènes d’action ou d’examen.

La lecture ne compte aucun temps mort, nous ne nous ennuyons pas un seul instant, c’est dynamique et parfaitement rythmé.

Le style graphique est plaisant, les décors sont réussis. Le découpage des planches est efficace. Les combats sont bien mis en scène.

L’histoire est captivante à suivre et nous ne pouvons qu’être impatients de lire la suite surtout avec un tel cliffhanger dans les dernières pages !

Rédigé par Sylvie. Fiche réalisée grâce au service presse de Kazé. Mis en ligne le 7 octobre 2021

Trailer du manga