Dog End

Dog End


Afin d’assurer la protection d’une jeune fille de 14 ans coincée dans une guerre de succession entre clans mafieux et autres puissants conglomérats, le sérieux inspecteur Hatori se voit contraint de collaborer avec le fantasque Kurômaru Wakatsuki, un tueur légendaire, connu dans le milieu sous le nom de « Black Dog ». Ce duo mal assorti parviendra-t-il à s’entendre suffisamment pour tirer la jeune Mana des griffes de la horde de tueurs lancés à ses trousses ?

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : YURIKAWA
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 5 (en cours)
Editeurs :

  • VF : Kana
  • VO : Shôgakukan

Prépublication : Ura Sunday

Genre

  • Policier
  • Suspense

Edition France

Avis

Dog end 2

Une bonne surprise avec cette nouveauté des Editions Kana. Elle bénéficie d’un prix découverte à son lancement.

Le premier tome pose bien les bases de l’intrigue et nous présente les deux personnages principaux que nous voyons très rapidement en action.

L’inspecteur Hatori est un homme très glacial qui ne pense qu’à monter en grade et à se faire bien voir de ses supérieurs. Il est assez hautain mais il s’implique dans son travail. Son patron lui confie une mission secrète qui consiste à protéger une adolescente de 14 ans qui est poursuivie par la Ligue des Assassins à cause d’une guerre de succession entre mafieux. Pour mener à bien cette mission dangereuse, Hatori va devoir faire équipe avec Kurômaru, un assassin légendaire surnommé "Black Dog" qui est actuellement enfermé dans les sous-sol de l’Agence nationale de la police sous très haute protection. Kurômaru a un caractère complètement opposé à Hatori. Il semble insouciant et passe son temps à jouer aux jeux vidéo. C’est ce duo atypique que nous suivons et leur collaboration ne sera certainement pas facile. Mais face à de dangereux assassins, il était nécessaire de libérer le plus dangereux d’entre eux et pour l’instant, Kurômaru semble investi par sa mission de "garde du corps". Une course poursuite commence avec cette dangereuse mission de protection...

Les personnages sont intéressants. Si nous ne connaissons pas encore bien l’inspecteur Hatori, nous découvrons surtout Kurômaru, qui change de personnalité lorsqu’il combat. Il se montre très malin face aux ennemis et c’est un excellent combattant. Ce n’est pas étonnant qu’il soit devenu une légende dans le milieu vu ses capacités physiques ! Nous ne savons pas encore grand chose sur Mana, la jeune fille qui est poursuivie par des tueurs.

Graphiquement, c’est bien rythmé et les scènes d’action sont bien ficelées. Nous retenons souvent notre souffle lorsque nous voyons les adversaires coriaces qui veulent tuer l’adolescente. Certaines scènes m’ont fait penser à des films d’action comme par exemple l’ascension d’un building (j’ai pensé à l’un des films de Mission Impossible...) ou une cage en verre de haute sécurité pour les prisonniers dangereux (comme un certain Magnéto dans X-Men...). Les traits des visages sont bien expressifs.

Ce manga est riche en action, c’est sanglant (pour public à partir de 15 ans) mais c’est normal vu que l’histoire se déroule dans le milieu de la mafia et qu’il y a des assassins. Ce tome se dévore rapidement car le lecteur ne s’ennuie pas un seul instant. C’est prometteur pour la suite surtout avec une telle fin.

Si comme moi, vous aimez les séries policières et les thrillers, cela vous plaira certainement. En tout cas, j’ai hâte de lire le T 2 qui sortira en décembre.

Rédigé par Sylvie. Fiche réalisée grâce au service presse des Editions Kana. Mis en ligne le 1er novembre 2018.

DOG END ©2017 Yurikawa/SHOGAKUKAN 

Les tomes de Dog End

Découvrez mes avis sur chaque tome sur le blog dans une rubrique dédiée à ce seinen : Dog End

Vous pouvez aussi les lire en cliquant sur chaque couverture ci-dessous.

Dog End 1
Dog End 2

Trailer non censuré du manga