Jormungand

Jormungand T1

Jonah est un enfant-soldat qui hait les armes depuis qu'il a perdu ses parents lors d'un bombardement. Il s'infiltre dans la milice privée de Koko Hekmatyar, une jeune vendeuse d'arme au caractère pour le moins... explosif !

Entre les mordus de guerre, la jeune femme amoureuse de sa patronne ou encore un enfant qui tue de sang-froid, Jormungand est un sacré mélange ! Un mélange plaisant à suivre tout autour du globe. Petit à petit, vous découvrirez les origines du mal, ce monde corrompu que l'auteur nous dévoile avec subtilité au fil des pages.

Fiche série

Auteur : TAKAHASHI Keitarô

Nombre de tomes : VF : 5 | VO : 11
Editeurs : 

  • VF : Meian
  • VO : Shôgakukan

Prépublication : Sunday Gx

Genre

  • Action
  • Aventure

Evaluation

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

Jormungand 5

Une lecture intrigante avec le premier tome de Jormungand qui est terminé au Japon en 11 tomes. Nous sommes plongés dans une ambiance froide au cœur d’un trafic d’armes.

Dès la première page, une phrase suscite immédiatement notre curiosité :

« Je pourrais dévorer cinq continents et engloutir trois océans, le ciel me restera à jamais inaccessible, prisonnier de ce corps sans ailes, sans bras, sans jambes.

Je suis le serpent-monde.
Mon nom est Jörmungand.
 »

Dans la mythologie nordique, Jörmungand est l’un des quatre fils de Loki. Il est représenté sous la forme d’un serpent qui se mord la queue. Cette métaphore représente la vente des armes créant ainsi un marché lucratif pour ceux qui les vendent.

Dès les premières pages, nous sommes plongés dans le monde du trafic d’armes. Jonah est un enfant-soldat qui a perdu sa famille dans un bombardement. Il déteste les armes et tous ceux qui les fabriquent, les vendent et/ou les utilisent. Jonah est animé par la colère et la vengeance. Il s’infiltre aux côtés d’une marchande d’armes, Koko Hekmatyar, qui est très impulsive. Elle dirige une troupe de huit personnes, neuf avec Jonah qu’elle vient de recruter. Elle vole des armes pour les revendre. Nous suivons ainsi leurs différentes missions qui s’avèreront dangereuses. Mais quel est l’objectif de Jonah ? S’il déteste autant les armes, pourquoi s’est-il infiltré auprès d’une marchande d’armes ? Pourquoi l'a-t-elle recruté ?

Le premier tome pose rapidement les bases et nous présente les principaux personnages. Jonah, qui n’est qu’un enfant, a déjà connu l’horreur, il est calme et très froid. Bien qu’il déteste les armes, il en a déjà une dans les mains. Il n’hésite pas à tuer de sang-froid. Koko a un sacré caractère et ne se laisse pas faire même dans ce monde d’hommes que représente la vente d’armes. Elle sait s’imposer face à des militaires ou même face à des politiques. Apparemment son objectif est d’amener la paix dans le monde mais c’est à l’opposé de ce qu’elle fait puisqu’elle vend des armes qui vont tuer. Chaque membre de l’équipe a sa propre personnalité, nous ignorons encore leur passé. Nous en saurons sans doute plus dans les prochains tomes.

Graphiquement, les scènes d’actions sont bien mises en scènes et sont dynamiques même si parfois c’est un peu trop rapide. Le style du mangaka correspond bien à l’ambiance très sombre de la série. Beaucoup de scènes d’action sont explosives, nous n’avons pas le temps de souffler !

Pour l’instant, je me demande où l’auteur va nous conduire mais je suis curieuse de lire la suite et de voir comment va évoluer Jonah.

A noter :
Le manga a été adapté en animé de 24 épisodes (que je n’ai pas vu)

Lire mes avis sur chaque tome

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Meian / Mis en ligne le 15 février 2020

Bande annonce du manga