Made in Abyss

Made in Abyss 1


Au pied de la ville d’Orse s’étend l’abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d’étranges créatures et emplie d’antiques reliques. Depuis des années, ce gouffre attire de nombreux aventuriers séduits par l’aura de mystère qui l’entoure. On les appelle « les caverniers ». C’est ici que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par l’Abysse et désirant marcher dans les traces de sa mère. Un jour, lors de ses prospections, elle découvre le corps inanimé d’un jeune garçon. Elle n’imagine alors pas à quel point cette découverte va changer sa vie et accélérer son destin.

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : Akihito Tsukushi
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 6

Editeurs :

  • VF : Ototo
  • VO : Takeshobo

Prépublication : Manga Life Win

Genre

  • Fantastique
  • Aventure

Edition France

Avis

Ayant adoré l’animé sur Wakanim, j’ai aussi été conquise par le manga ! De plus c’est une belle édition grand format (21 x 15 cm) avec une grande carte de l’Abysse à déplier et cinq pages en couleur au début du tome.

Rico est une jeune orpheline vivant dans une petite ville située au bord de l’Abysse, un gouffre dont la profondeur reste inconnue et dans lequel vivent diverses créatures. De nombreux explorateurs, les « caverniers » entreprennent de périlleux voyages à la recherche de reliques d’anciennes civilisations. Rico rêve d’y descendre afin de suivre les traces de Lisa, sa mère exploratrice légendaire qui était "sifflet blanc" mais qui a disparu il y a dix ans. Avec les autres orphelins, elle suit une formation d’apprentie exploratrice et elle est "sifflet rouge". Alors qu’elle se trouve dans le premier niveau de l’Abysse, elle est sauvée par une créature ayant l’apparence d’un jeune garçon qu’elle retrouve inanimé peu après. Elle découvre sa vraie nature et décide de le ramener à l’orphelinat. Elle le nomme Légu puisqu’il ne se souvient pas de son nom, ni de ses origines. Un jour, un message de sa mère remonte à la surface invitant sa fille à la retrouver au fond de l’Abysse. Rico décide de descendre dans le gouffre avec Légu en ayant pleinement conscience du danger et de la malédiction de l’Abysse. En effet, plus une personne descend dans les profondeurs, plus la malédiction pèse sur elle… Un périlleux voyage commence pour eux !

Dans ce premier tome, nous découvrons l’univers très riche de Made in Abyss. Nous suivons la vie quotidienne des orphelins, leur formation d’apprentis explorateurs avec l’existence de différentes classes de "sifflets" (grelot, rouges, bleus, violets, noirs, blancs). Dès qu’ils gagnent de l’expérience, ils changent de couleur de sifflet et peuvent alors descendre plus profondément dans les niveaux de l’Abysse. Les sifflets rouges peuvent descendre à 450 m jusqu’au 1er palier. Nous découvrons également les dangers auxquels doivent se confronter les explorateurs face à la faune et la flore des profondeurs.

On s’attache immédiatement aux personnages. La jeune Rico est téméraire, ingénieuse et complètement fascinée par l’Abysse. Elle fait souvent des bêtises et elle a souvent été punie. Légu est mystérieux, on s’interroge sur son origine. Autour d’eux, des personnages secondaires sont également intéressants comme par exemple le chef qui fut le disciple de Lisa.

Beaucoup de mystères entourent les profondeurs qui contiennent des reliques anciennes ainsi que de nombreux squelettes datant de plus de 2 000 ans ayant tous une position de prière surprenante...

Graphiquement, c’est un pur régal. Il ne faut pas se baser sur le côté "mignon" des personnages avec leurs visages ronds. Si vous avez vu l’animé, vous savez déjà que la tension va monter crescendo et que de multiples dangers attendent Rico et Légu.

L’édition est vraiment de toute beauté. Entre les chapitres, nous avons une présentation d’objets, des bestiaires des monstres ou des plantes rencontrés. La carte de l’Abysse et l’explication des différents niveaux sont présentés à plusieurs reprises. Ceci permet au lecteur d’avoir toutes les informations nécessaires avant de plonger dans le gouffre en compagnie de Rico et de Légu. Le grand format met bien en valeur les graphismes grisés. Pensez également à soulever la jaquette !

L’aventure commencera réellement dans le prochain tome puisqu’à la dernière page, les deux enfants plongent dans les profondeurs.

N’hésitez pas à plonger dans l’Abysse que ce soit dans le manga ou dans l’animé !

Lire mon avis sur l'animé Made in Abyss disponible sur Wakanim

Rédigé par Sylvie grâce au service presse de Ototo. Mis en ligne le 21 mai 2018.

MADE IN ABYSS © Akihito Tsukushi / TAKE SHOBO 2013

Galerie