Granblue Fantasy

granblue fantasy


Dans un monde où des îles flottent dans une mer de nuages, Gran, un jeune garçon et son compagnon Vyrn, un étrange lézard ailé, rêvent d’aventures qui les emporteraient loin de leur village de Zinkenstill. Un jour, alors que leur île est attaquée, ils font la rencontre de Lyria, une mystérieuse jeune fille. Seule détentrice d’un pouvoir légendaire permettant de commander aux créatures primordiales, elle fuit l’Empire Erste, nation totalitaire qui tente de régner sur ce monde ! Pour échapper à l’Empire, Gran et Lyria partent en quête d’Estalucia, la mythique île aux étoiles évoquée dans la lettre laissée par le père disparu de Gran…

Lire le premier chapitre

Fiche série

Scénario : FÛGETSU Makoto

Dessin : COCHO

Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 5

Editeurs :

  • VF : Pika
  • VO : CyGames

Genre

  • Aventure
  • Fantastique

Edition France

Avis

granblue

Une bonne surprise avec ce nouveau titre de Pika Edition qui a eu la bonne idée de publier les deux premiers tomes en même temps. Je ne suis pas sûre que j’aurais accroché si je n’avais pas lu tout de suite le T 2...

Granblue Fantasy est à l’origine un jeu vidéo qui a également été adapté en animé qui est toujours disponible sur Wakanim (je ne l’ai pas vu mais si je trouve un peu de temps peut-être que j’y jetterai un œil...). Le jeu vidéo est également adapté en manga que nous découvrons ici.

J’aime beaucoup les jeux RPG, le synopsis de Granblue Fantasy m’a donc immédiatement attirée.

Gran est un jeune garçon qui rêve de partir à l’aventure sur les traces de son père. Il a un compagnon Vyrn, un petit lézard ailé. Sa vie est bouleversée lorsque l’Empire attaque son île sans que personne ne sache pourquoi. Ils ne peuvent malheureusement pas faire grand chose. Or un jour, Gran rencontre Lyria, une jeune fille mystérieuse, et la lieutenante Katalina qui veille sur la jeune fille. Lyria possède le pouvoir de commander les "créatures primordiales". Ce pouvoir est convoité par l’Empire qui veut l’utiliser pour dominer le monde. Ceci explique les attaques de l'Empire. Gran sauve Lyria en risquant sa vie, la jeune fille décide de partager son pouvoir pour le sauver à son tour. Désormais, un lien très fort les unis. Un long voyage commence pour Gran, Lyria, Katalina et Vyrn pour échapper à l’Empire et atteindre la mythique île Estalucia. Mais ce voyage ne sera pas de tout repos, de nombreux dangers les guettent mais cela leur permettra également de faire de nombreuses rencontres... Nul doute que d'autres compagnons de voyage les rejoindront dans leur périple. 

L’univers est très riche et je suppose que l’histoire se bonifiera au fil des tomes. C’est surtout à partir du T 2 que j’ai commencé à accroché car le T 1 reste assez classique, il présente le contexte et les principaux personnages. Quelques points au début du T 1 ne m’ont pas parus très clairs. Certaines scènes sont un peu trop rapides. C’est surtout l’arrivée du charismatique Rackam dans le T 2 qui m’a convaincue. Gran et ses compagnons ont dû atterrir en urgence sur un archipel. Ils cherchent un autre vaisseau ainsi qu'un timonier expérimenté afin de poursuivre leur voyage. C’est alors qu’ils entendent parler d’un certain Rackam, un timonier talentueux qu’ils vont devoir convaincre de les aider... Le T 2 est quasiment entièrement dédié à l’histoire de Rackam, ce qui permet de découvrir son passé et de s’attacher immédiatement à cet homme. 

Les graphismes sont beaux. Le design des personnages est réussi, les décors et les vaisseaux sont magnifiques. Les combats sont bien mis en scène et bien rythmés même si parfois c’est un peu trop rapide pour certaines actions. 

Nous pouvons noter qu’à la fin du T 2, il y a des croquis préparatoires pour l'adaptation du jeu en manga.

L'édition est de qualité avec des pages en couleur au début du T 1.

L'éditeur offre également 2 badges pour l'achat des deux premiers tomes (voir ci-dessous) et l'une de ses cartes de voeux 2019 est dédiée à cette série (voir l'illustration ci-dessus)

Ce titre est prometteur, il me donne envie de découvrir le jeu, encore faudrait-il que je trouve un peu de temps pour jouer à mes consoles...

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 20 janvier 2019.