Moriarty

Moriarty 1


Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l’aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l’aîné l’intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces "êtres inutiles et sales". Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 

13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des "conseillers privés". Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d’injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir. Leur sanction est impitoyable, car la punition qu’ils infligent n’est autre que... la mort !

Lire le chapitre 1

Fiche série

Auteur : TAKEUCHI Ryôsuke

Dessin : MIYOSHI Hikaru

Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 6

Editeurs :

  • VF : Kana
  • VO : Shûeisha
Prépublication : Jump SQ

Genre

  • Policier
  • Suspense
  • Historique

Edition France

Avis

Moriarty 2

Voici une excellente lecture avec le tome 1 de Moriarty. C’est un grand coup de coeur !

J’aime beaucoup l’univers de Sherlock Holmes, j’ai lu les romans de Conan Doyle il y a très longtemps et ce manga m’a donné envie de les relire même si Moriarty n’apparaît que dans 6 histoires sur les 60. Dès la première page du manga, je me suis immédiatement souvenue de la fin de la nouvelle "Le dernier problème" avec évidemment la scène des chutes du Reichenbach...

Le scénario est bien ficelé, les personnages sont charismatiques et nous voyageons avec plaisir dans cette Angleterre du XIXe siècle même si la discrimination sociale est importante. Certains aristocrates sont vraiment prêts à tout pour s’élever dans la société...

Le tome 1 comporte deux parties. Le chapitre 1 est entièrement consacré à la jeunesse du jeune William et de son frère Louis. Les deux orphelins ont été adoptés par la famille Moriarty mais ils sont traités comme des domestiques. Albert, le fils aîné de la famille, déteste le système social de la société britannique et l’hypocrisie de l’aristocratie. Ayant repéré l’intelligence des deux orphelins, il leur apporte sa protection. En échange, ils devront l’aider à changer le système de classes. Albert est vraiment prêt à tout, il ira même très loin... A partir du chapitre 2, l’histoire se déroule 13 ans plus tard. William James Moriarty est devenu professeur de mathématiques à l’Université à seulement 21 ans. Il est aussi "consultant privé", c’est-à-dire qu’il offre ses services aux plus démunis qui sont exploités par les plus riches. Avec ses frères, ils vont rendre la justice à leur façon, c’est-à-dire en éliminant directement la source du problème... Chaque chapitre est consacré à une "affaire" où le génie de William va être révélé... Peu à peu, il s’entoure d’une équipe dont il sera le pilier. De nouveaux personnages apparaissent à la fin du tome, cela promet pour la suite !

On peut comprendre ce que les trois frères ressentent même si leur méthode est impitoyable face à l'injustice mais nous savons qu’ils croiseront un certain Sherlock Holmes sur leur chemin. Cette rencontre est attendue avec impatience car l’intelligence de William et celle de Sherlock fera des étincelles... 

En tout cas, c'est vraiment original de s'intéresser au personnage de Moriarty vu qu'il est l'ennemi juré de Sherlock Holmes. Le lecteur se place ainsi de l'autre côté du miroir, du côté du "mal", avec la vision de la justice de Moriarty. Jusqu'à présent nous avons toujours eu la version du "bien" sous le regard de Sherlock et de Watson que ce soit dans les films, séries ou les autres mangas. 

Le dessin de Hikaru Miyoshi (Psycho-Pass Inspecteur Akane Tsunemori) est vraiment soigné et les expressions de William sont bien mis en scène notamment dans son regard et son sourire. Derrière son visage angélique, nous voyons déjà à quel point il est calculateur dès l'enfance. Les décors sont magnifiques comme par exemple les paysages et les monuments de Londres.

Le bonus à la fin du tome est très sympa et drôle, on en apprend un peu plus sur ce pastiche.

C’est donc un manga prometteur à découvrir, j’ai hâte de lire la suite en septembre !

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 8 juillet 2018.

Bande annonce