Tant que nous serons ensemble

Tant que nous serons ensemble

Kei et Aki viennent d'emménager dans un nouveau quartier, loin de tous ceux qui les connaissent. Et si tout le monde voit en eux un adorable couple de jeunes mariés, s'ils portent le même nom de famille, c'est pour une toute autre raison… Lui travaille au sein d'une maison d'édition. Elle est puéricultrice au sein d'un jardin d'enfants. Quelles sont les raisons qui ont pu pousser ces deux jeunes adultes au passé vaporeux à vouloir se faire oublier de leurs proches et vivre, dans le plus grand secret, leur amour platonique ?

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : FUMINO Yuki / AKANEDA Yuki
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 5  
Editeurs : 
  • VF : Akata 
  • VO : ASCII - Mediaworks
Prépublication : Comic IT /Monthly Dengeki Daioh

Genre

  • Romance
  • Tranche de vie

Evaluation

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

tant que nous serons ensemble 2

Une jolie surprise avec la lecture du tome 1 de Tant que nous serons ensemble de Yuki Akaneda, qui est également connue pour ses séries, Hidamari ga kikoeru / Hidamari ga kikoeru - Limit sous le nom de Yuki Fumino. Etant donné que ces deux titres boy’s love sont des petits bijoux, c’est avec plaisir que je découvre cette nouvelle série. Pourtant, la thématique me semblait difficile à aborder et j’avoue que je n’ai pas immédiatement fait le rapprochement avec l’autrice Yuki Fumino même si la jaquette me rappelait son style graphique. Mais lorsque j’ai compris que finalement c’était la bien même autrice, il devenait évident que je ne pouvais pas passer à côté de ce titre.

Cette fois, Yuki Akaneda aborde l’amour entre un frère et une sœur, un sujet évidemment délicat mais l’autrice semble maitriser son sujet en traitant cet amour tabou avec beaucoup de sérieux. Nous découvrons la vie quotidienne d’Aki et de Kei qui viennent d’emménager dans une nouvelle ville, loin de ceux qui les connaissent. Ils se font passer pour des jeunes mariés et ils portent évidemment le même nom. Ils ont décidés de fuir leur entourage pour vivre leur amour interdit en ne prévenant personne. D'autant plus qu'il semblerait que leurs parents veulent qu'Aki se marie rapidement : "Il faut vite qu'elle se marie, qu'elle fasse des enfants...", une raison supplémentaire pour partir loin... Aki travaille comme puéricultrice dans un jardin d'enfants. Elle est toujours au petit soin pour son frère Kei qui travaille dans une maison d’édition. Comment vont-ils vivre leur amour platonique ? Comment va réagir leur entourage (voisinage, collègues…) si leur lien familial est découvert ? Auront-ils envie d’aller plus loin à un moment ou un autre ?

Leur petite vie tranquille est présentée de manière poétique à travers plusieurs époques. Nous découvrons des petites scènes d'enfance et d'adolescence à travers des flash-backs. Ils se sont toujours soutenus et protégés l’un l’autre, ce qui explique leur lien très fort. Certaines scènes sont touchantes et nous avons pour l’instant surtout le point de vue d’Aki. Son frère est encore un peu effacé. Il laisse sa sœur s’occuper de tout (ménage, courses…). Cela fait un peu peur de constater que Kei représente quasiment le seul monde d’Aki, elle aime s’occuper de lui, un peu comme si elle était sa mère. 

Aux côtés des deux personnages principaux, nous découvrons également Tamaki, la meilleure amie d’Aki qui a, elle aussi, des problèmes personnels que je vous laisse découvrir par vous-même... Les enfants qui sont gardés par Aki sont adorables, surtout le petit Keiishi, un petit garnement qui embête les filles mais qui est finalement très sensible. En plus il porte le même nom que son frère.

Graphiquement, les traits sont très doux, les décors sont soignés et les visages des personnages sont expressifs. Il y a beaucoup de poésie et de délicatesse dans les planches. Le découpage est efficace. C’est bien rythmé malgré les différentes époques. La jaquette est magnifique avec ce jeune couple complice sous un cerisier en fleurs, nous sentons immédiatement la douceur et la sensibilité qui va ressortir de ce titre.

Les thématiques sont surtout d’ordre sociétal avec la place de la femme dans la société (il faut se marier et faire des enfants...), le jugement et le regard des autres. Il s’agit d’un titre intimiste mais l’autrice traite son sujet avec beaucoup de subtilité. La romance platonique risque d’être amère pour les deux personnages principaux car il ne peut que les faire souffrir. Nous sommes plongés dans une ambiance mélancolique avec beaucoup de non-dits.

Comme pour ses autres séries, Tant que nous serons ensemble est déjà un coup de cœur grâce à la délicatesse de l’autrice sur cette thématique difficile. Je suis curieuse de lire les prochains tomes mais je fais entièrement confiance à Yuki Akaneda pour la suite.

N'hésitez pas à découvrir ce titre !

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 16 novembre 2019.

Bande-annonce