A mon tour de pleurer  ß

a mon tour de pleurer  ß


Alors que Karasuma et Takaba sont finalement ensemble, et heureux de l'être, Utô, de son côté, renonce à son rôle de protecteur et accepte la promotion offerte par ses supérieurs : une promotion qui fait de lui le chef d'un service rival à celui de Karasuma. Un jour, dans un bar, il fait la rencontre d'un oméga, Sumito Sasabe, qui n'éprouve que du dégoût pour son statut de bêta : mais les choses se compliquent lorsque Sasabe se retrouve engagé dans la compagnie, sous les ordres d'Utô ! Entre celui-ci, qui ne peut s'empêcher de se montrer protecteur envers un oméga en difficulté, et Sasabe qui le rejette obstinément parce que c'est un bêta, le futur s'annonce houleux...

Découvrez dans cette suite d' A mon tour de pleurer, l'histoire d'Utô : une romance compliquée entre bêta et oméga !

Fiche série

Auteur : KUSABI Keri

Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 2
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Takeshobo 

Genre

  • Homosexuel
  • Tranche de vie
  • Omegaverse

Edition France

Avis

a mon tour de pleurer B

Ce spin-off est la suite du one-shot A mon tour de pleurer. Cette fois, l'histoire est centrée sur Utô et son nouveau protégé Sasabe mais nous retrouvons à plusieurs reprises la vie de Karasuma et de Takaba de la série initiale. 

Comme nous l'avions vu dans l'histoire précédente, Utô aimait Karasuma et il l'a toujours protégé. Mais depuis que celui-ci s'est lié à Takaba, il a changé de service et il se retouve avec de nouveaux collègues. Parmi eux se trouve Sasabe, un oméga, qui ne peut pas encadrer les bétas comme Utô. Leur collaboration s'annonce donc difficile mais Utô est son supérieur et celui-ci a bien l'intention de protéger cet oméga même si cela ne sera pas facile. 

Comme beaucoup d'oméga, Sasabe a eu une enfance difficile et il a été traumatisé. Il méprise les bétas qui obéissent toujours aux alphas. Nous découvrons son histoire au fil des chapitres, et elle est vraiment très sombre. Pourtant peu à peu, il est touché par Utô qui sera toujours à ses côtés dans les moments difficiles... mais je me demande bien comment cette relation va évoluer.

Par contre, j’ai toujours un peu de mal avec l’aspect "objet sexuel" des omégas dans les omegaverses et la hiérarchie sociale qu’ils doivent subir.

Les graphismes sont soignés, j’aime bien ce style et la jaquette est jolie.

Il y a beaucoup de contenu érotique et quelques scènes peuvent mettre mal à l’aise, certaines sont vraiment dures. C'est donc pour public averti.

J'attendrai de lire la suite pour compléter l'article.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP. Mis en ligne le 1er octobre 2018.