Minori no te

Minori no te


Minori Shigemori est un ostéopathe qui a tout pour lui.
Jeune, beau et talentueux, il attire toutes sortes de personnes qui espèrent bénéficier de ses dons de masseur pour se relaxer et retrouver leur énergie. Capable de soigner aussi bien le corps que le cœur de ses clients, Minori reste pourtant un homme blessé qui semble poursuivi par des souvenirs passés...

Fiche série

Auteur : SCARLET Beriko
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :
  • VF : Taifu
  • VO : Shinshokan
Prépublication : Cheri+

Genre

  • Homosexuel
  • Tranche de vie
  • Romance

Edition France

Avis

Voici le deuxième yaoi de Scarlet Beriko que je lis mais j’ai moins accroché par rapport à Jackass !

Ôyamoto, un jeune mafieux, doit se rendre chez Shigemori, un ostéopathe, alors qu’il n’en a aucune envie et il est énervé. Lorsque Shigemori commence à masser son client, celui-ci est mis en confiance et dit qu’il n’a aucune envie de reprendre la succession du clan. Tout en discutant, le massage devient de plus en plus torride... Les clients qui viennent consulter Shigemori viennent surtout prendre du plaisir, il offre des services particuliers. Un jour, un acteur doit faire une émission de télévision afin d’éviter un scandale et il demande à ce que ce soit tourné dans le cabinet de Shigemori, l’un de ses endroits préférés... Mais ce tournage aura des conséquences pour Shigemori car une personne issue de son passé le retrouve grâce à cela. Derrière son beau sourire, se cache un homme blessé. En faisant face à son passé, il pourra enfin avancer vers l’avenir et retrouver l’amour.

Les graphismes sont fins mais c’est vraiment très torride et il y a beaucoup de scènes érotiques. C’est pour public averti.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Taifu. Mis en ligne le 7 août 2018.

Minori’s Hand © SCARLET BERIKO 2015 Originally published in Japan in 2015 by SHINSHOKAN CO., LTD., Tokyo.