My pretty policeman

My pretty policeman


Seiji Tajima, propriétaire d’une petite boutique, est un homme léger et insouciant, toujours célibataire à son âge. Shin Nakamoto, policier un peu taciturne, lui rend souvent visite lors de ses patrouilles. En réalité, les deux hommes se connaissent depuis plus de dix ans, mais ne s’étaient pas revus pendant des années, jusqu’à ce que Shin soit engagé dans le petit poste de police à côté de la boutique. Malgré toutes ces années, leur relation n’a pas changé, jusqu’à ce que Seiji, désabusé par le célibat, finisse par se demander à voix haute s’il ne devrait pas s’intéresser plutôt aux hommes... Une idée insouciante qui réveille avec force les sentiments amoureux que Shin a éprouvé en secret pour Seiji pendant dix ans !

Fiche série

Auteur : NIYAMA
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 2
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Takeshobo

Prépublication :  Moment

Genre

  • Policier
  • Romance
  • Homosexuel

Edition France

Avis

Une très bonne surprise avec My pretty policeman, pourtant j’étais sceptique avec l’intitulé du titre mais finalement j’ai bien aimé et j’ai bien ri !

Seiji est un célibataire de 39 ans, il est hétéro mais il commence à se demander s’il ne devrait pas s’intéresser aux hommes pour enfin trouver l’amour. C’est un ex-policier qui a quitté son métier pour s’occuper de la boutique familiale. Shin est un policier de 30 ans, il a été affecté au poste de police du quartier. Les deux hommes se connaissent depuis 10 ans mais ils s’étaient perdu de vue. Leur passé est lié et nous découvrons les raisons lors de flashback. Lorsque Seiji dit à voix haute qu’il devrait s’intéresser aux hommes, Shin réagit immédiatement car cela fait 10 ans qu’il aime secrètement Seiji !

Les personnages sont intéressants et naturels, ils se découvrent peu à peu et nous voyons ainsi leur relation évoluer. Shin est particulièrement touchant, il semble taciturne mais il réagit rapidement en suivant son instinct en tant qu’homme mais aussi en tant que policier. De son côté, Seiji a du mal à croire qu’un jeune de 30 ans s’intéresse à lui...

L’histoire est vraiment sympathique même si le début est un peu facile, un hétéro qui se demande s’il ne devrait pas chercher l’amour parmi les hommes parce qu’il ne trouve pas de femme, c’est trop simple. Mais cela permet d’apporter beaucoup d’humour au récit.

L’humour est vraiment le point fort de ce yaoi, certaines situations m’ont bien fait rire et les questionnements de Seiji sur le sexe entre hommes aussi.

Les graphismes sont beaux, les visages sont expressifs et montrent bien les émotions.

Il y a quelques scènes érotiques à la fin du tome, c’est pour public averti.

J’espère que d’autres séries de Niyama seront publiées, il semblerait que ce soit le spin-off d’un autre manga de la mangaka comme elle le précise dans sa postface.

Apparemment il y aurait deux tomes de prévu (c’est noté 1/2 sur la fiche de l’éditeur sur son site), c’est avec plaisir que je la lirais lorsqu’elle sortira même si l’histoire se suffit en elle-même avec ce tome. Je pensais d’ailleurs qu’il s’agissait d’un one-shot puisqu’il n’y a pas d numérotation.

L'édition est de qualité et un ex-libris de la série était joint avec l'abonnement Hana Collection, vous le voyez sur la photo.

Pensez à soulever la jaquette !

N’hésitez pas à découvrir ce yaoi, la romance est sincère et vraiment drôle. Vous passerez un bon moment de détente. 

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP / Mis en ligne le 10 février 2019.