Un oisillon sur le rivage

Un oisillon sur le rivage


Yûichi a perdu ses parents et sa sœur dans un accident de voiture. Celle-ci laisse derrière elle son fils unique, Ayumu, et Yûichi a bien du mal à s’adapter à sa nouvelle vie en compagnie de ce petit garçon introverti. Heureusement, le charmant et mystérieux gérant de l’épicerie du quartier sait leur faciliter l’existence, autant grâce à ses mets délicieux que par sa gentillesse étrangement intéressée. Mais ce que cachent ces beaux yeux tristes, mélange de solitude, de jalousie et d’espoir, pourrait bien chambouler la vie de la petite famille.

Fiche série

Autrice : MINADUKI Yuu

Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Tokuma Shoten

Prépublication :  Chara

Genre

  • Homosexuel
  • Romance
  • Tranche-de-vie

Edition France

Avis

oisillon sur le rivage

Une très belle surprise avec la lecture de ce one-shot yaoi qui traite de l’homo-parentalité. L’histoire est vraiment touchante et beaucoup plus profonde qu’on ne le pense.

Le petit Ayumu a perdu sa mère dans un accident en même temps que ses grands-parents. Aucun membre de la famille ne voulait s’en occuper et certains n’arrêtaient pas de dire des méchancetés sur le petit garçon qui ne pleurait pas la perte de sa mère. C’est alors que son oncle Yûichi est intervenu, il décide de l’adopter et de protéger le fils de sa sœur. Cette nouvelle responsabilité bouleverse la vie du salaryman de 30 ans car c’est la première fois qu’il doit s’occuper d’un enfant et il doit s’adapter pour le travail. Ce n’est pas évident non plus car Ayumu ne parle pas beaucoup. La cohabitation est un peu délicate au début mais la rencontre avec Ryo, l’épicier du coin, va bouleverser peu à peu la vie d’Ayumu et de Yûichi.

Les personnages sont très attachants. Ayumu s’est renfermé sur lui-même, il semble insensible mais il a terriblement peur d’être abandonné par la seule famille qui lui reste. Nous comprenons bien toute sa tristesse dans ses expressions. Nous n’avons qu’une envie, c’est de le serrer dans nos bras pour le réconforter et le rassurer. Yûichi est une personne très gentille, il est un peu maladroit mais lorsqu’il faut agir, il n’hésite pas une seule seconde que ce soit par ses gestes ou ses mots. Il sait se mettre en colère quand il faut. Sa vie a été bouleversée avec la prise en charge du petit Ayumu, il n’a plus vraiment de vie privée et il doit rentrer dès la fin de son travail. Il ne peut plus aller boire un verre avec des collègues ou autres. Mais il ne regrette pas sa décision, il est déterminé à protéger son neveu même s’il ne sait pas trop comment communiquer avec l’enfant. Ryo est quelqu’un de gentil qui se lie rapidement d’amitié avec Yûichi et Ayumu. Nous découvrons au fil de la lecture qu’il a une blessure très profonde en lui, c’est pour cela qu’il comprend si bien Ayumu. Sa carapace va peu à peu se fissurer face à Yûichi.

C’est une belle histoire qui permet à trois personnes (deux hommes et un enfant) de sortir de leur solitude et de leur tristesse, une nouvelle vie s’annonce pour eux portant de nouveaux espoirs pour l’avenir. Cela montre bien que malgré nos blessures qui peuvent mettre du temps à cicatriser (deuil ou d’autres événements de notre vie), il suffit d’une simple rencontre pour nous permettre d’avancer à nouveau. C’est une lecture très touchante et une certaine scène à la fin est absolument magnifique et très bien mise en scène, quelle émotion ! J’ai bien aimé aussi le fil conducteur avec le verre de mer.

Les graphismes sont vraiment beaux et très doux. Les expressions sur les visages montrent bien les émotions des personnages.

L’édition est de qualité avec une magnifique jaquette qui donne envie d’aller à la plage et une jolie illustration au début du tome. N’oubliez pas de regarder sous la jaquette !

Je ne peux que vous conseiller de lire ce one-shot. C’est dommage qu’il n’y ait qu’un seul tome, j’aimerai bien savoir ce qui se passe après...

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP. Mis en ligne le 20 janvier 2019.